Loading...
Le terme Jetski provient d’une marque de motomarines déposée par Kawasaki.
On retrouve donc  noms pour désigner les Jetski :

  • Motomarine
  • Véhicule Nautique à moteur

Les différents modèles

Il existe deux catégories de Jetski. Ces deux catégories repose néanmoins sur un système de propulsion identique par turbine. L’hélice n’est donc pas accessible, l’eau est aspirée puis le flux de l’eau expulsé fait avancer (ou reculer) le Jetski.

Jet à bras

Il s’agit du format de jet le plus compact. Celui ci se caractérise par une partie principale contenant la motorisation et la turbine sur laquelle se positionne le pilote en position debout en se tenant à un guidon monté sur un bras. Ces jets ne peuvent être utilisés que par une personne seule.

Jet assis ou Jet à selle

Ces jets sont plus imposants. Le pilote est en position assise sur le Jet. Il dispose néanmoins de la possibilité de se mettre en position debout en fonction de l’état du plan d’eau ou de l’activité. Ces jets disposent généralement de deux ou trois places.

En dehors des capacités de chargement et de rangement plus importantes qui permettent d’envisager des sorties plus lointaines ou plus longues, les jets à selle peuvent donner accès à d’autres activités nautiques comme le ski nautique, le wake, la bouée voir le parachutisme ascensionnel. Attention toutefois, la pratique des ces activités peut nécessiter des aménagements ou des conditions d’utilisation particulières.

Quelles conditions ?

La pratique du Jetski est soumise à la détention d’un permis bateau correspondant au type de plan d’eau sur lequel on souhaite évoluer.
Il est également fortement recommandé de disposer d’une assurance spécifique.
Le pilote et le jet doivent disposer des équipements de sécurité obligatoires (gilet, bout de remorquage, dispositif lumineux de détresse, …).

Les Jetski sont également limité en terme de distance à un abri.

Quel budget ?

Comme toute activité sportive à moteur les budgets peuvent rapidement être très élevés. Il est néanmoins possible de se faire plaisir avec un budget ‘contenu’.

Le prix d’un jet à selle peut varier de plus de 20K€ pour certaines machines neuves à 4K€ pour un modèle d’occasion.
Il faut ensuite compter quelques centaines d’euros pour l’équipement du pilote (gilet, combinaison, gants, bottes, casque, masque, …).
La pratique sur certains plans d’eau nécessite également le paiement d’une redevance (VNF, Francisation).
Il convient ensuite d’évaluer les coûts liés au carburant ou à l’entretien qui seront variables selon la fréquence d’utilisation.

Où pratiquer ?

Le Jetski est un véhicule nautique à moteur et dispose normalement des mêmes conditions d’utilisation que les bateaux à moteurs. Toutefois certaines réglementations spécifiques, notamment pour certains lacs ou parcs naturels restreignent spécifiquement la pratique du Jetski.

De manié§re générale, il est donc possible de faire du Jetski sur les rivières, les lacs ou en Mer. Cette utilisation repose sur une utilisation non-sportive du jet. Les zones d’évolution sportive sont spécifiquement dédiées et indiquées.
Il est également possible de faire du Jetski sur des plans d’eau privés.

Premium WordPress Themes